01 44 51 08 00
-----
24 Rue Vignon 75009 PARIS
-----
Top
 

Expédition Léopard des Neiges

Inde

Expédition Léopard des Neiges

3470€ (à partir de) par personne

Code Voyage : LN

Dans les hautes montagnes du royaume de l’Himalaya règne un chat mystérieux, furtif, puissant, légendaire et en danger. C’est le fantôme gris, Le léopard des neiges (Panthera Uncia) !

Cet hiver, partez pour une aventure dans le royaume himalayen du Ladakh. Les températures chutent bien au-dessous du point de congélation et une couverture de neige blanche recouvre la plupart de ce paysage primitif. C’est en hiver que les chances d’observation sont au maximum car le léopard des neiges traquent les herbivores qui descendent des plus hauts sommets des montagnes à la recherche de nourriture et d’eau.

Bien que ce voyage au Ladakh comporte peu de dénivelés et que l’altitude est somme toute raisonnable (entre 3700 et 4300 m), l’engagement est total en conditions hivernales, avec nuits sous tente. Nul besoin de connaissances techniques pour autant; cet itinéraire exige cependant du voyageur un laisser-aller total, une confiance à toute épreuve en notre capacité à faire face à toues les situations. Après tout, le voyage d’une vie est rarement une expérience prévisible et fade! Il est primordial que vous nous parliez avant d’arrêter votre choix sur ce voyage au Ladakh en hiver.

Séjour en campement et guesthouse, 15 jours / 13 nuits.

 J1     Vol Paris – Delhi

J2     Delhi – Leh (1h de vol)

J3     Vallée de l’Indus

J4     Leh – Ulley (3h – 50 km)

J5 à 11    Vallées de Ulley et Rumbak

J12     Ulley – Leh (3h – 50 km)

J13     Leh – Delhi (1 h de vol)

J14     Transfert aéroport et vol retour

J15     Arrivée à Paris

—————————————–

POINTS FORTS:

– Une immersion totale dans la vie Ladakhi en hiver

– La chance inouïe d’observer l’élusive panthère des neiges

– Une équipe professionnelle spécialiste du Snow Leopard

Librairie du voyageur : Inde

 

1
PARIS - DELHI
Vol PARIS - DELHI. Accueil à l’aéroport de Delhi et transfert à l’hôtel.
2
DELHI - LEH (1h de vol)
Transfert matinal au proche aéroport domestique. Ce vol de Delhi à Leh passe au-dessus de la grande chaîne himalayenne. Un vol mémorable si la météo est bonne! A notre arrivée à Leh, transfert à l’écart de la ville, chez notre ami Lobsang. Sa maison possède quelques chambres spacieuses et confortables, avec de belles salles de bain; certaines s’ouvrent même sur une terrasse privée offrant une vue imprenable sur la chaîne du Stok. La maison de Lobsang est située à une vingtaine de minutes à pied du centre de Leh. Du toit de la maison, nous pouvons admirez l’ancien palais royal! Rencontre du guide, repos et marche en ville… pour découvrir le petit centre, et apprivoiser l’hiver ladakhi. Le vieux quartier, situé sous le palais royal et la rue centrale où les femmes Ladakhi font le marché, méritent une visite. Leh a énormément changé ces 20 dernières années avec l’essor du tourisme, mais à cette saison la ville retrouve son ambiance de grand bazar. Repas et nuit à la guesthouse.
3
VALLEE DE L'INDUS
Nous aurons du temps pour flâner à Leh, s’acclimater doucement, en plus d’aller visiter les temples des vallées environnantes: Hémis, Tikshey et Chemre. Nous débutons par la visite du monastère de Tikshey, à 17 km en amont de Leh, sur la rive droite de l’Indus. Cet ensemble monumental couvre toute la colline, et abrite 4 temples. Plus encore que ces temples, la visite de Tikshey marque le visiteur par sa situation géographique plongeant sur la vallée, mais surtout par la beauté de l’ensemble architectural parfaitement intégré dans le paysage. Plus loin nous visitons le monastère de Hemis, à 25 kilomètres de celui de Tikshey. Fondé en 1602, ce temple est aujourd’hui le plus important du Ladakh. Niché dans une très belle vallée adjacente à l’Indus, le monastère de Hemis abrite entre autres un «vieux temple» intéressant à l’étage supérieur. Enfin, nous poursuivons notre journée par la visite du monastère de Chemre, situé lui sur un affluent en rive droite de l’Indus, au nord de Hemis. Ce monastère perché sur une bosse qu’il recouvre presque entièrement est lui aussi typique du Ladakh dans son intégration au paysage. De retour sur Leh, Nous passons un peu de temps au bureau du Snow Leopard Conservancy. Très visités pendant l’été, nous sommes tranquilles à cette saison. Repas et nuit au guesthouse à Leh.
4
LEH - ULLEY (3h - 50 km)
Transfert le long du fleuve Indus, jusqu’à la confluence du Zanskar. Nous voilà plongés dans l’univers hivernal des populations ladakhies. Nous continuons jusque Ulley dans une maison du village à Ulley, visite du village en après-midi et dernier préparatifs pour la traversée. Nuit chez l’habitant (petit poêle dans la chambre et douche chaude au seau).
5
VALLEE DE ULLEY ET RUMBAK
Observation de léopards des neiges dans les vallées de Ulley et Rumbak avec l’aide précieuse de guetteurs qui sillonnent la vallée du matin au soir. En repérant le léopard des neiges, les « spotters » nous indiquent l’endroit où il faudra se rendre rapidement a l'aide de talkie-walkie. Il faut parfois camper afin d’augmenter les chances de rencontrer le «grey ghost». Nous disposons de duvet -20 degré, bouillottes et d’une équipe formidable (cuistot, aides de camp) afin de rendre la vie au camp plus confortable malgré les conditions extrêmes.
6
VALLEE DE ULLEY ET RUMBAK
Journée d'observation.
7
VALLEE DE ULLEY ET RUMBAK
Journée d'observation.
8
VALLEE DE ULLEY ET RUMBAK
Journée d'observation.
9
VALLEE DE ULLEY ET RUMBAK
Journée d'observation.
10
VALLEE DE ULLEY ET RUMBAK
Journée d'observation.
11
VALLEE DE ULLEY ET RUMBAK
Journée d'observation.
12
ULLEY - LEH (3h - 50km)
Dernière journée d’observation avant de rentrer sur Leh. Nuit en guesthouse.
13
LEH - DELHI (1h de vol)
Départ matinal pour l’aéroport de Leh. Vol en direction de Delhi. Nous quittons l’Himalaya pour un tout autre univers: Delhi! Le chaos ambiant est dépaysant, tout comme la chaleur. Selon l’envie du groupe, nous visiterons quelques sites en tuk tuk, ou à pied, l’occasion de visiter les incontournables de la ville comme Humayun’s tomb ou Kutub Minar, de vous balader dans le grouillant marché aux épices de Old Delhi mais aussi de savourer un dernier repas indien dans l’un des succulents restaurants qu’offre la ville. Nuit a l’hôtel.
14
DELHI - PARIS
Journée (libre) de sécurité en cas d’annulation du vol de la veille. Transfert tardif vers l’aéroport selon votre horaire de vol. Vol Delhi / Paris
15
PARIS
Arrivée à Paris.

Prix 2020 par personne adulte partageant une chambre double :

Prix "à partir de" calculés sur vols Air France

De Novembre 2019 à Mars 2020
Prix par personne si départ à :
  • 2 ou 3 personnes   3970 + 315 = 4 285 € ttc
  • 4 ou 5 personnes   3655 + 315 = 3 970 € ttc
  • 6 ou 7 personnes   3470 + 315 = 3 785 € ttc

Supplément aérien : nous consulter
Vols avec AIR FRANCE :
Les prix sont calculés en classe « N » et sont sous réserve de modification en cas de non disponibilité au moment de la réservation.
CE PRIX COMPREND :
- Le vol international en classe économique,
- Les taxes aériennes (révisables à l'émission des billets),
- Les transferts et transports terrestres en véhicule privé avec chauffeur (sauf les derniers jours a Delhi)
- Les vols Delhi – Leh - Delhi (prix du jour, soumis à modification au moment de la réservation en fonction du remplissage)
- Le logement: en chambre twin (deux lits jumeaux) ou double **
- Les repas: pension complète (uniquement le petit déjeuner a Delhi)
- Les entrées au Hemis National Park
- Le service de guide naturaliste anglophone
- L’équipement hivernal (tente, sac de couchage, bouillottes…)
- Les chevaux et horsemen pour transporter le materiel si campement
- Un générateur afin de recharger les batteries d’appareil photo
- Une paire de talkie-walkie pour rester en contact avec les guetteurs
- Une paire de jumelle
- Les entrées dans les temples, monuments…
- Les taxes de services
CE PRIX NE COMPREND PAS :
-Les déjeuners et diners a Delhi
- Les services de porteurs (pour porter le matériel personnel: trépied, appareil photo…) - Supplément de 30 euros/porteur/jour
- L’équipement hivernal personnel (chaussures, pantalon, blouson, gants, bonnets...)
- La pharmacie personnelle
- Les dépenses personnelles
- Les boissons
- Les pourboires
- L’assurance rapatriement
- Les taxes appareil photo / camera dans les parcs
- Tout autre service non mentionné dans «le prix comprend»
- Assurance annulation toutes causes justifiées ou Assurance multirisques.
Frais d'annulation à partir de la date d'inscription de 25% du prix du voyage couverts par notre assurance.

Informations importantes

Personne ne peut garantir l’observation de l’insaisissable léopard des neiges sur un site donné et à un moment donné. Nous mettons tout en œuvre pour s'assurer que les voyageurs puissent observer le léopard des neiges pour lequel ils ont traversé la planète.
Dans les circonstances, lorsque nos réseaux locaux / experts du léopard nous informent sur la possibilité de repérer le léopard dans d'autres vallées / régions, nous informons rapidement nos clients, mais la décision prise et les dépenses supplémentaires (le cas échéant) sont entièrement et exclusivement a la charge des clients. Dans ce cas, nous prendrons note écrite des clients pour un changement de programme que les clients doivent signer et accepter.
Les autres vallées, villages et régions sont Saspotsey, Hemis Shukpachan, Tingmosgang et Tia, Tar, Skindiang, Tarchit, Ligtse, Kyungyam, Hemya... et certains de ces villages ont besoin d'un permis spécial. Nous nous occupons du permis à l'arrivée et le garderons prêt si besoin.

Climat

Dès le mois d’octobre, les nuits deviennent glaciales, le débit des ruisseaux diminue et les terres gèlent en profondeur. Au mois de novembre, les neiges isolent le Zanskar du reste du monde pour 7 à 8 mois. Janvier est le mois le plus dur, avec des températures nocturnes de -35°C au Zanskar.
A Leh, la capitale du Ladakh, les températures descendent rarement sous les -15°C à cette même saison.
Avec un climat extrêmement sec, le ciel est très dégagé la plupart du temps et les intempéries ne durent jamais plus de 3 ou 4 jours. La neige n’est généralement pas très abondante, généralement moins d’un mètre, et reste poudreuse tout l’hiver.
Les températures que vous rencontrerez le jour seront de -5ºC à -15ºC et la nuit de -10ºC à -30ºC.

Hébergement

En trek, nous dormirons sous la tente et parfois, selon les invitations, chez l’habitant, dans des conditions rustiques, mais un peu plus chaudes qu’en campement. Nous utilisons des tentes trois places pour deux personnes.
Hors trek, à Leh, nous dormons au joli guesthouse de notre contact local, avec vue sur la chaîne himalayenne ; les chambres sont pour deux personnes. Si la douche chaude ne fonctionne pas, de l’eau chaude vous sera portée à votre salle de bain pour que vous puissiez vous laver. À Delhi, nous dormirons à l’hôtel.

Nourriture

Le Ladakh n’étant accessible l’hiver que par voie aérienne, les produits frais comme les fruits et légumes sont rares et nous vous demanderons sûrement de prendre avec vous quelques kilos de fruits/légumes afin d’agrémenter les repas.
Pour vous permettre de découvrir le mode de vie du pays, nous vous faisons systématiquement goûter la cuisine locale, qui, même aménagée pour nos papilles occidentales, peut parfois surprendre ! La cuisine indienne et ladakhie sera agrémentée de plats occidentaux.
Si la cuisine indienne produit une quantité de plats différents rarement égalée, les céréales, que ce soit le riz dans l’Inde du Sud, ou le blé (sous forme de roti, pains plats et ronds) en Inde du nord, constituent la base de tout repas. Invariablement accompagnées de dhal (purée de lentilles) et de sabzi (légumes), elles sont, selon les circonstances, agrémentées de viande ou de poisson. Au-delà de ces denrées fondamentales, les combinaisons sont infinies. Au Ladakh la farine cuite d’orge, la Tsampa, est la base de l’alimentation. Elle est mélangée au thé au beurre, à la soupe, au petit-lait, au chang, au yaourt, au fromage frais !
Le blé se consomme en fines galettes qui rappellent les chapatis indiens. Il sert aussi à confectionner des pâtes fraîches. Beaucoup d’aliments importés du Kashmir et d’Himachal Pradesh entrent petit à petit dans les moeurs, et notamment le riz et le sucre.

La vie durant l’hiver au Ladakh

L’hiver, l’atmosphère, le paysage et le froid incitent à vivre suivant un rythme beaucoup plus lent. La majeure partie des tâches est dédiée au bétail: il faut sortir les bêtes au soleil, nettoyer les étables, faire sécher les excréments contre la pierre pour en faire du combustible, amener boire le bétail à la rivière, distribuer le fourrage, traire, etc.
Pour les parents, la journée commence au lever du jour. La mère fait du feu, prépare la première soupe d’orge. Le père va préparer les rations de fourrage tout en priant, tandis que les enfants restent au chaud sous la couverture familiale. Dès les grands froids, tout le monde dort dans une même pièce d’hiver, souvent au rez-de- chaussée car elle est enfouie dans la maison et entourée de toutes parts par les étables. Parfois cette pièce n’a aucune fenêtre mais seulement une petite ouverture au plafond permettant l’aération et l’entrée d’un peu de lumière. La pièce d’hiver reste assez obscure et enfumée, on y accède en passant à talons par les étables et il est fréquent de devoir franchir 5 à 6 portes pour y arriver. Les portes sont nombreuses, très basses et étroites pour se protéger du froid extérieur, ainsi dans cette pièce, chauffée par les étables et le poêle à cuisine, la température peut atteindre de +3°C à +10°C, lorsqu’il fait jusqu’à -30°C dehors.
Quand le soleil est au zénith et le froid moins intense, la famille sort se réchauffer. Assise contre le mur exposé au Sud, elle passe là tranquillement les deux premières heures de l’après-midi. Les pierres reflètent la chaleur du soleil et il peut faire +5°C contre ce mur, alors que de l’autre côté, à l’ombre, il fait -20°C. Chacun s’occupe suivant ses inspirations: Hommes et femmes cousent, filent, lavent, boivent du Tchang (la bière d’orge), discutent paisiblement ou prient, tandis que les enfants jouent entre eux, taquinent les bêtes, apprennent à lire ou à prier.
Instants privilégiés, rares moments de réelle détente, harmonie faite de tranquillité, de chaleur humaine et de gestes mille fois répétés avec la grâce des mains agiles; la famille connaît ici des moments de bonheur qui apparaissent comme une symbiose parfaite entre l’homme et la nature. Dès la fin de l’après-midi, il faut à nouveau nourrir les bêtes, les abreuver, les rentrer avant le froid intense du crépuscule. Le soir, la mère prépare le repas tandis que l’homme prie.
La nourriture est à base de farine d’orge principalement, de farine de pois ou de blé, que l’on cuisine sous forme de pâte ou de galettes. Chaque moment de la journée est accompagné de thé, avec beaucoup de beurre salé pour aider à lutter contre le froid. Le lait, de dzo ou de chèvre, est précieux, car le bétail n’en fournit qu’une maigre quantité, qui est partagée entre les plus jeunes enfants.