01 44 51 08 00
-----
24 Rue Vignon 75009 PARIS
-----
Top

Singita Castleton Lodge – Sabi Sand

 

Le Sabi Sand est une réserve privée à proximité du parc national Kruger, et ces deux domaines constituent un des territoires les plus incroyable de l’Afrique du Sud. Singita Sabi Sand a été détenue par la famille Bailes, qui ont été des gardiens dévoués de ce précieux patrimoine naturel de l’Afrique du Sud depuis 1926.
Avec l’ouverture de son premier lodge, Ebony Lodge, en 1994, la philosophie de Singita a été de protéger les étendues sauvages et la faune pour les générations futures. Un second lodge a ouvert, le Singita Ebony Lodge, et ensuite le Singita Boulders Lodge, les clients ont eu le privilège de découvrir cette partie soigneusement protégé de l’Afrique du Sud.
Couvrant plus de 45 000 hectares, Singita Sabi Sand est réputé pour ses fortes concentrations d’animaux et notamment l’observation du léopard.

CASTLETON LODGE

Autrefois la maison familiale appartenait au grand-père,  fondateur de Singita Luke Bailes, Singita Castleton est un lodge exclusif. Situé dans 45 000 hectares de réserve privée, ce lodge se compose d’une maison principale avec des espaces de vie commune, et le logement est réparti dans six chalets individuels situés dans le parc, pouvant accueillir jusqu’à 12 personnes. Il est ancré dans l’histoire, en capturant l’esprit de la maison Castleton, donnant au lodge un caractère historique et réconfortant.
Singita Castleton a été conçu pour combiner les meilleurs éléments d’un lodge privé avec les charmes rustiques d’une ferme de pays, avec de nombreux équipements haut de gamme, y compris un vaste jardin, piscine, cave à vin, salle de gym, court de tennis privé et salle de soins au spa. Il y a un accès internet gratuit (wifi), vous pourrez vous détendre autour de la «boma » traditionnel avec vue imprenable sur la rivière.
Les chalets individuels permettent aux clients d’avoir un espace privé en toute intimité. Le lodge a l’avantage d’être situé à proximité d’ un point d’eau où les animaux viennent régulièrement s’abreuver.