01 44 51 08 00
-----
24 Rue Vignon 75009 PARIS
-----
Top

Nos voyages à Madagascar

Madagascar abrite une des biodiversités les plus riches de la planète. On y croise en nombre caméléons et lémuriens, qui sont les stars de la Grande Île. Les plus chanceux peuvent y apercevoir d'autres espèces endémiques, comme le fossa chasseur de lémuriens, de nombreuses espèces de serpents (tous inoffensifs pour les humains), ainsi que la célèbre tortue étoilée. Cerise sur le gâteau, celle que l'on surnomme l'Île Rouge recèle aussi de nombreux paysages fantastiques, comme la mythique Allée des Baobabs de Morondava, les Tsingy de Behamera, les Tsingy Rouge ou encore les eaux cristallines des îles du canal du Mozambique.

VOYAGES à MADAGASCAR

Madagascar 1

Promenade Malgache, en regroupé

12 jours/9 nuits,

à partir de 2 360 € ttc.

Antsirabe, Fianarantsoa, Ranohira, Isalo, Ifaty, Tulear

En savoir plus

Madagascar 2

Hauts Plateaux et Océan Indien

13 jours/10 nuits,

à partir de 2 230 € ttc.

Antananarivo, Antsirabe, Fianarantsoa, Ranohira, Ifaty

En savoir plus

Madagascar 3

Andasibe, Pangalanes et Sainte Marie

13 jours/10 nuits,

à partir de 2 180 € ttc.

Antananarivo, Andasibe, Palmarium, Tamatave, Sainte-Marie

En savoir plus

Madagascar 4

Diego, Tsingy du Nord et Nosy Be

17 jours/13 nuits,

à partir de 3 465 € ttc.

Antananarivo, Diego Suarez, Montagne d’Ambre, Joffreville, Ankanara, Nosy Be, Nosy Komba

En savoir plus

Nos lodges et camps de tente à Madagascar

Madagascar 5

Madagascar 6

Madagascar 7

Madagascar 8

Découvrez nos lodges à Madagascar

Madagascar : espèces endémiques et paysages exceptionnels

Les Tsingy de Bemahera :

A 150 km de Morondava, les Tsingy de Bemaraha sont des formations géologiques qui remontent à 160 millions d’années, à l’époque où l’île de Madagascar s’est séparée de la plaque africaine. Un glissement tectonique entraîna le soulèvement du sous-sol calcaire. L’érosion a peu à peu sculpté ces massifs calcaires en forme de pic abrupts et irréguliers. Ces grandes roches blanches contrastent avec la nature verdoyante alentour et valent à eux seuls le détour. Il est possible de les explorer par en-dessous, via les grottes et cavités naturelles dans la roche, ou par le dessus moyennant de bonnes chaussures et de ne pas avoir le vertige. Un pont de singe vous permet de traverser au-dessus du précipice qui relie les deux parties de cet immense massif.

Si le paysage en lui-même est magnifique, l’autre intérêt des tsingy est la faune qu’elle abrite. Huit espèces de caméléon et 10 espèces de lémuriens ont été dénombrées.  Mais aussi d’importantes colonies de chauve-souris dans les cavités, des insectes variés et 90 espèces d’oiseaux.

La réserve est ouverte de juin à novembre, pendant la saison sèche. Son accès est relativement difficile en raison des routes, pour la plupart en terre-battue, très peu praticables. Le trajet lui-même est toute une aventure, avec traversée de villages d’éleveurs et passage de bac.

Morondava et l’Allée des Baobabs  :

Située sur la côte ouest de Morondava, entre la Réserve Spécial d’Andranomena et le Parc National du Kirindi, Morondava est une petite ville de pêcheurs très agréable.

L’allée des baobabs est formée par une douzaine de babobabs de plus de 30 mètres de hauteur, qui bordent une route de terre battue, entre Morondava et Belo sur Tsiribihina. Protégés depuis 2007 par le gouvernement malgache, ces arbres offrent un paysage unique au monde. Vieux de plus de 800 ans, connus localement sous le nom de « renala », mère de la forêt en malgache, ces baobabs sont les derniers témoins des forêts tropicales denses qui ont un jour prospéré à Madagascar.

Sainte-Marie :

Située à une trentaine de kilomètre de la côte Est de Madagascar, Sainte-Marie quoique touristique, a su conserver son caractère authentique et préservé. Connue pour ses regroupements de baleines à bosse, son histoire romanesque et l’accueil sympathique que ses habitants offrent aux voyageurs, c’est un lieu idéal pour se mêler à la vie locale tout en découvrant la faune de l’Océan Indien.

Nosy Be :

Cette île située au Nord du Canal du Mozambique possède un aéroport international ce qui la rend très facile d’accès. Plages paradisiaques, mais aussi mangrove, forêt tropicale et lacs, Nosy Be offre des paysages différents. Sa « capitale », Hell Ville permet de s’immerger dans la vie locale. La halle du marché aux épices donne un aperçu très pittoresque des marchés locaux.

L’île est un haut lieu de la plongée sous-marine. On y crois des raies manta en nombre à l’automne. A la même saison, il est possible de voir les baleines depuis le bateau sans même se mettre à l’eau.

Les Tsingy du Nord :
Les Hauts Plateaux :

Librairie du voyageur : Madagascar

Informations complémentaires

ces informations sont données à titre indicatif et susceptibles de changements sans préavis
Visa
Les ressortissants français se voient délivrer un visa à leur arrivée à l'aéroport. Celui-ci est apposé sur le passeport, moyennant actuellement la somme d'environ 35 € (ce montant variant très souvent, merci de nous consulter pour confirmation).
Formalités
Un passeport valable plus de 30 jours après le retour et comportant deux pages vierges est obligatoire. Si vous voyagez avec un mineur, une autorisation de sortie du territoire signée par les deux parents est obligatoire.
Vaccins et traitements anti-paludéens
Un traitement antipaludéen est fortement recommandé si vous séjournez dans certaines zones. Le vaccin contre la fièvre jaune n'est pas obligatoire, sauf si vous venez d'un pays où la maladie est endémique.
Devises utilisées
La monnaie locale est l'ariary, disponible dans les bureaux de change et les ATM sur place. Le montant maximal par retrait est de 400 000 Ariary, soit environ 100 €.

La Faune de Madagascar

Madagascar a une histoire géologique particulière. L’île s’étant séparée du continent africain il y a quelques centaines de milliers d’années, les espèces animales et végétales y ont évolué différemment. Cela explique le très grand pourcentage d’espèces endémiques, aussi de mammifères, que de reptiles ou d’insectes.

Forêt tropicale encore préservée, formations rocheuses unique au monde, grands cours d’eau non canalisé et aux berges non aménagées, plages de sable fin bordées de cocotiers, la diversité des paysages est infinie. Chaque biotope abrite des espèces différentes. Madagascar est un paradis pour les amoureux des caméléons et des lémuriens, mais aussi pour les ornithologues amateurs et les plongeurs.