Tau Pan Camp

Au sud-ouest du Botswana, à l’intérieur de la réserve animalière du Kalahari Central, se trouve le magnifique Tau Pan Camp qui surplombe depuis les hauteurs d’une crête, l’horizon rouge sans fin du Kalahari, et un point d’eau permanent qui attire gibier et prédateurs.

La réserve de Kalahari qui s’étend principalement sur 3 pays (Botswana, Afrique du Sud et Namibie) entre les fleuves Zambèze et Orange, est le 2ème plus grand parc protégé du monde, et peut-être l’un des moins visitées. Pourtant, il regroupe une faune et une flore très diverses dans des paysages semi-désertiques, entre étendues de sable et nature verdoyante où le silence règne. En décembre, les pluies estivales annuelles attirent des milliers de springboks, zèbres et gnous, steenboks, oryx-gemsboks, bubales, grands koudous et céphalophes et bien entendu, les emblématiques lions à crinière noire (Tau en setswana), guépards, léopards, chacals mais aussi hyènes brunes et lycaons qui ne sont jamais trop loin.

Le lodge

Soucieux de son impact sur l’environnement qui l’entoure, Tau Pan Camp utilise l’énergie solaire, limite l’usage du gaz, traite les eaux usées par un système hors-sol, et a pensé toutes ses installations en fonction des contraintes liées au désert.

Tau Pan propose 8 chambres surmontées d’un toit de chaume et dont les murs isolants maintiennent une température annuelle constante, aussi bien lors des froids secs des nuits hivernales australes que lors des torrides journées d’été. Spacieuses, les chambres se composent d’un salon, d’une salle de bain avec douches intérieure et extérieure, double vasque, et toilettes séparées, et d’un balcon privatif d’où la vue sur l’immensité du Kalahari est splendide.

Les espaces communs regroupent une salle à manger avec une grande table commune, un salon, un bar, une terrasse d’observation, une piscine, et une boutique de souvenirs. Un brasero sur la terrasse vous invite à flâner au petit matin et à assister au lever du soleil. A ne pas manquer non plus, l’observation de la petite faune composée des ratels, écureuils de terre, suricates et Korhaans à huppe rouge. De mai à septembre, tout ce petit monde se presse autour du point d’eau.

Pour occuper vos journées, vous aurez le choix entre des safaris 4×4 dans les environs du lodge ou à la journée pour découvrir les régions les plus reculées de la réserve. Des safaris à pied avec guides professionnels et pisteurs vous permettront de découvrir la culture San (Bushman) dont l’harmonie avec la nature est parfaite. Ici, les safaris de nuit et hors piste sont interdits du fait de la fragilité de l’écosystème.

Obtenir un devis sur cet hébergement