01 44 51 08 00
-----
24 Rue Vignon 75009 PARIS
-----
Top
 

Découvertes au Printemps

Découvertes au Printemps

(à partir de) par personne

Code Voyage : IC

Dans le jour sans fin qui s’installe, un débordement de vie envahit les rivages, les toundras et les prairies qui se parent de vert, alors que les montagnes restent encore enneigées.

D’Amérique, d’Europe et d’Afrique, de grands vols convergent vers l’Islande : cygnes, bernaches, arlequins, traquets, bécassines, tous prêts pour recommencer avec enthousiasme la répétition générale de la vie. Les parades nuptiales vont bon train et les oiseaux, peu farouches, ne montrent pas encore la méfiance raisonnable qu’ils auront pendant la couvaison. L’océan, qui respire comme un poumon et brasse la vie, reprend une odeur forte et subtile de liberté et de grand large.

Voyage en petit groupe de 4 à 12 personnes

J1 Paris – Reykjavik

J2 Reykjavik – hvalfjördur – Snaefellsnes (env 200 km)

J3 Péninsule du Snaefellsnes (env 195 km)

J4 Péninsule de Vatnsnes (env 200km)

J5 Skagafjörður – Tröllaskagi – Akureyri – Reykjavik (voyage 5 jours)

J5 Skagafjörður – Tröllaskagi – Akureyri (env 290km)

J6 Akureyri – Goðafoss – Lac Mývatn (env 120km)

J7 Plateau de Möðrudalur – Egilsstadir (voyage 7 jours)

J7 Plateau de Möðrudalur (env 80 km)

J8 Fjords de l’Est (env 220km)

J9 Jökulsárlón (env 200km)

J10 Eldhraun – Vík-i-Myrdal – Eyjafjöll (env 285km)

J11 Hekla – Reykjavik (env 100km)

J12 Reykjavik – Paris

—————————————–
5 jours, 7 jours ou 12 jours
  • Destination
  • Départ / Retour
    Paris - Reykjavik
1
Paris - Reykjavik
Départ de Paris pour Reykjavik en Islande
2
Reykjavik - Hvalfjördur – Snæfellsnes (env 200 km)
Départ pour l'ouest en contournant le Fjord des baleines et traversée de la toundra marécageuse de la région de Borgarnes.
Nous atteignons ensuite; la péninsule enneigée du Snæfellsnes, une chaîne étroite de montagnes élancées. qui s’avance loin dans l’océan, pointant l’ouest comme un doigt dont l’ongle est un majestueux volcan couronné d’un glacier immaculé : Le légendaire Snæfellsjökull, « glacier du mont des neiges » qui s’élance hors de l’océan tel un Fuji-Yama boréal. Il est le passage légendaire du « Voyage au centre de la terre » de Jules Verne...
3
Péninsule du Snæfellsnes (env 195 km)
Randonnée sur les falaises d’orgues basaltiques d’Arnarstapi et vers la pointe au pied du majestueux volcan à travers les champs de lave désolés couverts de mousse, de lichen contrastant avec le blanc des congères neige, jusqu’aux plages désertes de galets noirs de Djúpalónsandur.
La route contourne la pointe puis longe plein Est la Côte Nord découpée de magnifiques petits fjords qui abrite quelques ports de pêche.
La baie de Grundarfjördur est célèbre aujourd'hui pour sa fameuse montagne Kirkjufell solitaire et élancée qui attirent les photographes en toute saison depuis qu'elle est devenue une célébrité sur le net. C'est vrai qu'elle est belle ! La route atteint finalement le beau petit port de pêche de Stykkishólmur situé sur la baie de Breidafjörður, parsemée d’innombrables îles et îlots
4
Péninsule de Vatnsnes (env 200 km)
Route vers l'est à travers une belle région vide en longeant la baie de Breidafjordur parsemée d'innombrable îlots et récifs. Puis par le Plateau des cygnes la piste atteint la Côte Nord.
À Hvammstangi, en option, il y a la possibilité de visiter un intéressant petit musée consacré aux pinnipèdes. La route contourne ensuite la péninsule de Vatnsnes à travers de vastes landes à moutons enneigées où on rencontre des hardes de chevaux qu'on croirait en peluche tellement leur poil est épais en hiver.
A la ferme de l'estuaire où nous pouvons observer une grande colonie de phoques communs (ou veaux marins) et le photogénique et étrange récif (un dike) de Hvítserkur.  
5
Skagafjörður - Tröllaskagi – Akureyri (env 290 km)
Dans le grand fjord d’élevage de Skagafjörður, on peut admirer et caresser de nombreux chevaux. Contournement de la Péninsule des Géants par le vieux village de Hofsós et ses vieux entrepôts de bois goudronné, face aux impressionnantes îles tabulaires de Drangey et Málmey. La route vertigineuse en corniche regarde le cercle polaire semble partir pour nulle part mais finit par gagner le fjord isolé de Siglufjörður, ancien centre industriel de la pêche au hareng.
Visite optionnelle dans les anciennes conserveries de l'intéressant musée consacré à la grande épopée de la pêche au hareng qui a fait naitre cette bourgade au bout du monde.
Le nouveau tunnel, complété en 2010, nous permet d'atteindre le fjord majestueux d'Eyjafjörður, au fond duquel se trouve la petite ville d'Akureyri. Le nouveau tunnel, achevé en 2010, nous permet de gagner le grand fjord d’Eyjafjörður au fond duquel se blottit la coquette petite ville d’Akureyri.
(Fin du voyage et vol intérieur pour Reykjavik en début de soirée pour les participants inscrits sur la Route Ouest de 4 jours - Possibilité de dormir a Akureyri et de vous envoler le lendemain (jour 5) pour Reykjavik ce que nous recommandons pour les dates d'hiver.)  
6
Akureyri - Goðafoss – Lac Mývatn (env 120 km)
Vol intérieur matinal de Reykjavik pour Akureyri Départ plein nord le long du majestueux Eyjafjord jusqu'à la vieille ferme de Laufás avec ses constructions de tourbe traditionnelle parfaitement conservées et entretenues. Par la belle vallée boisée de la Fnjóská on rejoint la route n°1 file qui vers le Nord-Est jusqu'à la chute de Goðafoss, « La chute des dieux », une magnifique cataracte où l’un des premiers chefs chrétiens de l’île jeta les effigies païennes du vieux panthéon nordique, au grand dam de Thor et d’Odin.
Découverte des rivages et des volcans du lac Mývatn. Incroyable palette de couleurs, étranges formations chaotiques de lave, pseudo-cratères réguliers, marmites de soufre bouillonnantes et fumerolles, et l’impressionnant chaos de lave de Dimmuborgir. Vers fin mars, quand le lac commence en partie à dégeler, d’innombrables vols de canards sauvages convergent vers ce sanctuaire de la faune ailée (printemps, été).
7
Plateau de Möðrudalur (env 80 km)
Sur le haut plateau du désert de Möðrudalsöræfi, au milieu de la toundra humide, la ferme de Mödrudalur était l'une des fermes les plus isolées à la plus haute altitude en Islande. Architecture naïve et charmante au milieu d'un paysage magnifique, vaste et hostile. Ces hauts plateaux désolés accueillent des milliers d'oies à bec court qui peuvent être facilement observées de la route (en juin et en automne). Au printemps on rencontre parfois de grandes hardes de rennes sauvages.
(Vol dans la soirée de Reykjavik à Egilsstadir et départ en voyage le lendemain pour les participants inscrits sur la dernière partie du voyage Côte Sud de 5 jours.)
8
Fjords de l’Est (env 220 km)
On atteint une région boisée et la bourgade de Egilsstaðir installé sur la rive du long lac turquoise du Lagarfljót, où la légende cache un monstre aquatique, proche cousin de celui du Loch Ness en Écosse. > Vol pour Reykjavik en début d'après-midi pour les participants terminant le voyage Route Ouest de 7 jours > Vol dans la matinée de Reykjavik à Egilsstadir et début du voyage vers midi pour les participants inscrits sur la dernière partie du voyage Côte Sud de 4 jours. De Egilsstadir, la route plonge vers les Fjord de l’Est. Le souvenir de l’épopée de la grande pêche française en Islande, surtout bretonne, mais aussi des Flandres françaises et qui dura pratiquement deux siècles, a marqué de manière durable la région.
Les montagnes qui enserrent les fjords de Stöðvarfjörður et Berufjörður sont particulièrement majestueuse et impressionnantes. Visite du joli port de pêche de Djúpivogur "deep bay" et ancien comptoir de commerce dans l'un des plus beaux paysages de montagnes et de mer de la région
9
Vatnajökull - Jökulsárlón (env 200 km)
le Vieux comptoir commercial de bois goudronné de Djúpivogur. En hiver on rencontre de nombreuses hardes de rennes le long de la route et au printemps des myriads d’oiseaux marins et de limicoles.
On finit de contourner les fjords de l’Est et l’énorme masse de glace du Vatnajökull apparait alors qu’on arrive dans le joli port de pêche de Höfn. L’énorme masse de glace de l’Öræfajökull domine la lagune de Jökulsárlón où flotte une multitude d’icebergs noir et bleu. A marée descendante le déversoir de la lagune entraine les petits icebergs (de la taille d’une camionnette cependant) vers le rivage ou ces masses de cristal s’échoue sur le rivage de sable noir et s’entrechoquent dans le ressac et l’écume quand l’océan est agité.
10
Eldhraun - Vík-i-Myrdal – Eyjafjöll (env 285 km)
Plus loin vers l’ouest jusqu’à l’infini où s’étendent les laves de l’Eldhraun, recouvertes d’un tapis de mousse épais de couleur vert bronze et argenté. Elles sont issues de la phénoménale éruption du Laki qui s’est produite il y a un peu plus de deux siècles. On atteint Vík-i-Myrdal, son immense plage de sable noir bordée par les promontoires de Hjörleifshöfði et de Reynisfjall.
Dominé par la calotte glaciaire du Myrdalsjökull. Entre volcans, calottes glaciaires et océan nous visitons la plage de sable noir de Reynisfjara bordée par les promontoires de Reynisdrangar et de Dyrhólaey (l’Étretat de l’Islande). Puis les chutes d’eau de Skógafoss et de Seljalandsfoss au pied du volcan Eyjafjallajökull qui s’est rendu célèbre il y a quelques années, pour avoir dérègler le trafic aérien dans l’Atlantique nord. Au-delà de la gracieuse chute de Seljalandsfoss on atteint la vaste pampa de la Rangá qui s’étale jusqu’au pied de l’Hekla
11
Hekla – Reykjavik (env 100 km)
Le majestueux volcan Hekla, qui s’élève au bout d’une plaine herbeuse et marque l’entrée des hautes terres volcaniques, est l’un des volcans les plus connus d’Islande ; il est en bordure même des terres habitées. La grande plaine d’élevage du sud aux allures de pampa nous conduit jusqu’aux (trop)célèbres sources jaillissantes de Geyser et de la grande cataracte de Gullfoss, « la Chute d’or ». Arrivée à Reykjavik en milieu d’après-midi.
12
Reykjavik - Paris
Retour en France, vol Reykjavik - Paris

Prix 2020 par personne partageant une chambre double :

Supplément petit groupe : un supplément petit groupe s’applique si le groupe est inférieur à 6 participants :
  • 5 participants +30.000 ISK/pp (env. 240 €) pour la première partie
  • 4 participants +50.000 ISK/pp (env. 400 €) pour la première partie
  • 5 participants +30.000 ISK/pp (env. 240 €) pour la seconde partie
  • 4 participants +50.000 ISK/pp (env. 400 €) pour la seconde partie
Ce prix Comprend :
L’aérien international
Le guide-chauffeur
Le véhicule : jeep ou petit bus (bus 4x4 en hiver)
Le vol intérieur aller ou retour (pas de vol sur le tour complet); Attention le prix de l'avion n'est pas fixe.
Version rustique : Hébergement en sac de couchage en gîtes /auberge en chambres doubles et/ou quadruple
Version confort : Hébergement en lits faits en chambre double-twin ou single et suivant les endroits avec ou sans salle de bain privée
La demi-pension (petit-déjeuner et dîner) excepté 1 dîner à Akureyri et 1 dîner à Egilsstadir
Réduction famille : 10% pour un enfant de 6 à 11 ans - 5% pour un jeune 12-17 ans
Ce prix ne comprend pas :
Les transferts aéroport international
Le vol intérieur aller ou retour (pas de vol sur le tour complet) si vous souhaitez le réserver vous même
L’hébergement et les repas à Reykjavík
Les déjeuners pris en route (cafétérias, kiosques et petits restaurants)
Un dîner libre à Akureyri et à Egilsstadir
La location éventuelle d’un sac de couchage si vous n'avez pas choisi la version comfort (50 € quelque soit la durée du voyage)
Le vin, les bières et les boissons alcoolisées
Les entrées dans les musées, les piscines, les excursions non prévues et/ou optionnelles
Un supplément petit groupe si le groupe est inférieur à 6 participants
Les fluctuations du taux de change pour l'euro
Assurances CAP EXPLORER (Annulation, Multirisques ou Complémentaire CB)
Nous proposons 2 dates pour ce tour complet de l'Islande au printemps : une date en avril et une date en mai.
Voyage disponible en 5, 7 ou 12 jours.
Niveau facile, accessible à tous : déplacement à bord d’un petit bus confortable. Le kilométrage journalier 150 km est une moyenne indicative. La durée des randonnées en route dépend des conditions météorologiques de la journée et du niveau du groupe. Elles peuvent être rallongées ou raccourcies. Une personne ne souhaitant pas marcher peut bien sûr prendre part à ce voyage.