Les Etats-Unis, grands espaces et vie sauvage !

Des iconiques tours de pierre rouge de Monument Valley aux méandres torturés du Grand Canyon, la démesure des paysages a largement contribué à façonner le mythe de l’Amérique. Si ce n’est pas forcément la première image qu’on leur accole, les Etats-Unis sont pourtant bien un pays « de grande nature ». On leur doit non seulement la notion quasi-intraduisible de « wilderness », évocation d’une nature sauvage originelle éblouissante, mais aussi le mouvement du « nature writing », genre littéraire à part entière dont le représentant le plus emblématique est John Muir. De l’Alaska à la Floride, pas moins de 63 parcs nationaux protègent d’incroyables espaces naturels, sanctuaires de vie sauvage pour de nombreuses espèces. 

YELLOWSTONE, LA TERRE VIVANTE SOUS NOS PIEDS

Photo de Yellowstone aux Etats Unis avec Vie Sauvage

L'emblématique parc américain

Le parc national de Yellowstone est le plus ancien parc créé aux Etats-Unis et dans le monde, il est né en 1872 

C’est le second plus grand parc du pays avec près de 9 000 km² (un peu plus grand que la Corse).

Et s’il ne fallait en voir qu’un, sans doute serait-ce celui-ci !

UN PUIT DE NATURE

Car Yellowstone, la « pierre jaune » n’est pas seulement un espace protégé avec une belle nature, c’est un lieu tout à fait incroyable et un peu fou, vivant, vibrant, coloré, explosif ! En son centre, une immense caldeira d’où surgissent des phénomènes géothermiques fabuleux : plus de 300 geysers, accessibles depuis des passerelles en bois, font le spectacle avec 

des explosions régulières qui projettent de l’eau et de la vapeur à plusieurs dizaines de mètres de haut (des applis vous aident même à en connaître les horaires…). Sur l’ensemble du parc, il est possible de voir en une seule journée des sources chaudes, des piscines soufrées, des fumerolles, des mares de boues bouillonnantes… Ici la terre vit sous vos pieds en un spectacle touchant. 

la faune

Yellowstone, lieu sanctuarisé depuis plus de 150 ans, est aussi un formidable éden pour la faune sauvage qui s’ébat là en liberté et en toute tranquillité. Les animaux les plus faciles à observer sont les bisons (ils sont 4600) qui pâturent paisiblement dans les prairies et traversent parfois nonchalamment les routes. 

Tout comme les mule deers, les wapitis (ou elks) ne craignent pas l’homme. Au nombre de 20 000, ils sont partout et parfois dans les environs immédiats des hébergements ou des lieux d’accueil… Le grizzli et l’ours noir se font beaucoup plus discrets et sont observables plutôt hors saison quand la quête de nourriture les fait descendre des montagnes.

Quant aux gracieuses antilopes Pronghorns, elles sont peu nombreuses mais bien visibles au moment où elles paissent dans les prés ensoleillés. Yellowstone abrite également une centaine de loups et un nombre incalculable d’autres animaux :  marmottes, picas, loutres, coyotes, renards, lynx, lions des montagnes, chèvres des montagnes

Parce que c’est l’un des parcs les plus populaires du pays, il est préférable de visiter Yellowstone hors saison, au printemps ou à l’automne. Observer les animaux tôt le matin et en fin de journée est une règle qui reste valable aussi dans ce royaume du sauvage. 

PARC NATIONAL DE GRAND TETON

Photo de montagne aux Etats Unis avec Vie Sauvage

LES AlpES AMERICAINES

Situé dans l’État du Wyoming tout comme le parc de Yellowstone, le Grand Teton National Park est une merveille visuelle. Ses sommets d’allure alpine culminent à plus de 4 000 mètres au-dessus d’élégantes plaines où louvoient rivières et lacs. 

Avec Yellowstone, il forme un immense écosystème, le Greater Yellowstone Ecosytem, considéré comme le plus vaste et le plus intact écosystème de l’hémisphère Nord.

LA NATURE A L'ETAT PUR

Le parc national de Grand Teton est un lieu idéal pour la randonnée. S’imprégner de ses paysages au rythme de la marche est un réel ravissement et permet de multiplier les occasions d’observation de la faune très riche qui vit dans le parc (antilopes, bisons, wapitis, élans…).

Il existe de nombreux itinéraires menant à des lacs ou à des cascades, quelques heures suffisent pour varier les points de vue sur ces montagnes de légende. A toute heure de la journée, les lumières jouent sur les faces très esthétiques et composent des tableaux impressionnants, un vrai régal pour les photographes ou les contemplatifs !

Voir notre voyage combinant les parcs de Yellowstone et de Grand Teton

ALASKA, "WILDERNESS" ABSOLUE

Photo d'ours au bors de la rivière en Alaska aux Etats Unis avec Vie Sauvage

AU BOUT DU MONDE

Avec très peu de routes, des espaces immenses et entièrement vierges marqués par un climat arctique, l’État le moins peuplé du pays, mais le plus étendu, symbolise à lui seul la notion de wilderness chère aux Américains… 

Sur cette terre du bout du monde, l’homme s’est peu implanté (la moitié de la population d’Alaska se concentre autour de la ville d’Anchorage), au point que certaines localités ne sont pas reliées par la route, on les atteint uniquement en hydravion ou en bateau !

LES HABITANTS ARCTIQUE

Les écosystèmes, la flore et la faune très préservés de ces terres arctiques sont protégés au sein de huit grands parcs nationaux ainsi qu’un nombre conséquent de réserves.

Plus de 1 000 espèces animales ont été recensées parmi lesquelles bœufs musqués, chèvres des montagnes Rocheuses, lynx, gloutons, castors, renards, martres, loutres… qui vivent en harmonie avec le milieu. 

 

Tout comme le big five des safaris africains, les autorités mettent en valeur les 5 espèces les plus emblématiques de la région : l’ours, l’élan, le caribou, le loup et le mouflon de Dall.

Ce « big five arctique » est donc particulièrement recherché des photographes et amateurs de faune. L’Alaska est le meilleur endroit au monde pour observer les ours bruns et les grizzlys : grâce à une nourriture foisonnante leur population est très importante (95 % des ours des Etats-Unis se trouvent en Alaska) et l’observation s’en trouve facilité, notamment au moment de la migration des saumons entre mai et septembre.

TERRITOIRE IMMACULÉ

Voyager en Alaska est un privilège. Ce territoire « continent » concentre tout ce que la nature peut offrir dans des espaces aux dimensions XXL : des chaînes de montagnes dont les glaciers les plus long au monde, des rivières au cours interminable, des myriades de lacs (plus de 3 millions !), des paysages côtiers époustouflants ainsi qu’une faune terrestre et maritime omniprésente. 

Au fil des jours, les panoramas se font hypnotiques et impriment la rétine du voyageur. En se frottant à la rudesse du sauvage, les émotions se soulèvent, instillant le sentiment d’une nature toute puissante où l’on se demande si l’humain y a vraiment sa place… 

Découvrez quelques unes de nos suggestions de voyages en Alaska parmi nos offres sur mesure :

Partagez
Les derniers articles
AventureFaune sauvage
Costa Rica
Le Costa Rica, paradis des expériences et des aventures nature
AutotourGrands espacesSur-mesure
Partir en autotour avec Vie Sauvage
Faune sauvage
CongoGabonIndonésie
À la rencontre des singes avec Vie Sauvage
Faune sauvage
Afrique du SudLaosNamibie
Soigner, étudier, sensibiliser… le travail des centres de conservation
Faune sauvage
SlovénieEtats-UnisExpéditions Polaires
Slovénie, Alaska et Arctique, les royaumes de l’ours
AventureGrands espacesSafari
Botswana
Au Botswana, safari et camping, l’immersion nature ultime
Grands espacesSafariSur-mesure
IndeIndonésie
Terres de safari en Asie : l’Inde et l’Indonésie
Faune sauvage
Espèces sauvages singulières, des merveilles à protéger !
AventureExceptionSafari
Tanzanie
10 bonnes raisons de partir en Tanzanie avec Vie Sauvage
Faune sauvageGrands espacesSur-mesure
Tanzanie
Le Tourisme Responsable chez Vie Sauvage
Faune sauvageSafariSur-mesure
TanzanieAfrique du SudBotswana
Le safari selon Vie Sauvage
Faune sauvageGrands espacesSur-mesure
Tanzanie
L’esprit de nos voyages nature