Slovénie, Alaska et Arctique, les royaumes de l’ours

L’ours fait partie de ces grands animaux qui fascinent. Sa puissance et sa réputation de super prédateur effraie tout autant que son aspect poilu et moelleux attendrit. C’est d’ailleurs cette dernière caractéristique qui a fait de lui l’animal en peluche le plus prisé de tous les temps. Ses attitudes parfois pataudes et joueuses, son habileté à grimper partout, sa faculté à se dresser et à se tenir debout, à courir malgré sa silhouette massive, font de ce mammifère un régal pour l’observation. Dans tout l’hémisphère Nord, de la Sibérie à l’Amérique du Nord en passant par l’Europe, y compris dans les régions arctiques, l’ours est présent. Faire une rencontre non préparée avec un ours en milieu naturel est un fait plutôt rare… que tout un chacun redoute !

Grandement menacé dans certaines régions du monde, il est pourtant très protégé dans certains pays qui en ont fait le fer de lance de leur politique de conservation. Il est donc des régions où observer l’ours est une activité à part entière. Non seulement le nombre d’ours y est plus conséquent qu’ailleurs mais tout a été pensé pour le voir dans les meilleures conditions. Si l’envie de rencontrer cet animal dans son milieu naturel anime vos rêves, Vie sauvage vous présente 3 destinations qui permettent d’allier découverte et observation naturaliste.

LA SLOVENIE, LA PERLE DE L'EUROPE

Une exceptionnelle biodiversité

Pays de grande nature, la Slovénie abrite une exceptionnelle biodiversité. Des montagnes, des gorges creusées de rivières limpides, des lacs et d’immenses surfaces forestières sont le refuge d’espèces comme le lynx, le loup, l’ours, la chouette de l’Oural et le pic tridactyle. 

Les ours sont protégés sur le territoire de l’actuelle Slovénie depuis les années 1930, leur population s’élèverait aujourd’hui à près de 1000 individus, atteignant une densité de 40 ours au 100 km2 dans le Sud-Est du Pays

L’ours est un animal difficile à observer car il est doté d’une ouïe excellente et d’un odorat tout autant performant. Même s’il est très présent, il est donc peu probable de le croiser en arpentant le territoire slovène, car ce dernier détecte très rapidement une présence humaine et préfère fuir.

A la recherche des ours en cabane d’affûts

Il est possible de partir accompagnés d’un guide à la recherche des ours et d’aller se calfeutrer dans les cabanes d’affûts spécialement installées pour l’observation et la photographie. Chacune d’entre elle est équipée d’un conduit évacuant les odeurs humaines vers le haut… 

…rendant notre présence indétectable par les ours. Afin de garantir une meilleure chance d’observation, des appâts de fruits ou de maïs sont déposés devant les affûts par l’organisme gestionnaire des forêts slovènes.

Malgré tout, il faut être patient et prêt à passer du temps sans rien voir. Il convient d’observer le plus grand des silences et de cultiver l’art de l’affût : installer le calme, mettre tous ses sens en éveil, scanner le paysage dans ses moindres détails, arriver à sentir les modulations d’ambiances, capter les chants des oiseaux. L’affût, sorte de méditation immobile est un exercice où l’on ne maîtrise rien, même si les meilleures conditions sont réunies.

Il s’agit d’être là, humble, entièrement disponible pour une rencontre totalement hypothétique… mais forcément magique !

La récompense arrive tôt ou tard, et là c’est un temps suspendu que de pouvoir observer à quelques mètres ces magnifiques ursus arctos arctos dans leur habitat naturel.

Puisque l’ours brun hiverne durant plusieurs mois dans sa tanière, il est possible de l’observer et de photographier l’ours brun en Slovénie de début mai à mi-octobre.

L’ALASKA, LE ROYAUME DE L'OURS NORD AMERICAIN

95% de la population d’ours des Etats-Unis en Alaska

Terre nature par excellence, l’Alaska présente des paysages époustouflants vierges de toute marque de présence humaine. Des forêts denses, d’immenses vallées glaciaires, des sommets à plus de 5000 mètres, de grands fjords et des lacs, le territoire réunit toutes les conditions pour que la faune sauvage prospère : ici vivent élans, loups, lynx, gloutons, coyotes, loutres, castors, renards, visons et martres…

L’Alaska concentre notamment 95% de la population d’ours des Etats-Unis, c’est une région très prisée pour observer les ours bruns et les grizzly qui, trouvant là une nourriture très abondantes, sont de taille remarquable.

La plus grande population au monde dans le parc de Katmai

Deux parcs, le parc national de Katmai et parc national de Lake Clark sont mondialement réputés pour l’observation des ours. On les atteint grâce à des vols sur de petits hydravions, depuis la côte sud de l’Alaska. À Katmai, on dénombre près de 2200 ours bruns, ce qui en fait la plus grande population au monde. Les ours trouvent dans le parc une nourriture abondante, notamment des baies mais surtout les saumons qui peuplent les

rivières lors de leur phase migratoire. Avec cet apport de protéines, les ours mâles atteignent des tailles impressionnantes, jusqu’à 3 mètres avec un poids qui atteint la tonne…  Alors qu’ils sont occupés à se nourrir ils sont facilement observables et ne font pas cas des humains qui sont plantés là à les regarder…

Dans un environnement complètement vierge et hors du temps, l’immense et très isolé parc national de Lake Clark réserve lui aussi des expériences nature tout à fait exceptionnelles. Des guides très compétents randonnent à vos côtés et vous emmènent à la découverte des animaux sauvages et de  

leur milieu tout en veillant à votre sécurité. Ici, les ours sont tolérants et habitués à la présence des humains, vous pouvez les observer à hauteur d’homme dans des lieux très ouverts en tout tranquillité, un spectacle aussi incroyable que bouleversant.

 

Les observations des ours en Alaska se font au gré des saisons des baies et des saumons entre les mois de juin et septembre. Voici nos voyages en Alaska pour aller à leur rencontre :

L’OURS POLAIRE, SEIGNEUR DE L'ARCTIQUE

Des croisières respectueuses de l’environnement

Parfaitement adapté à son environnement englacé, l’ours polaire règne en maître sur son territoire. Aussi bon nageur que marcheur, il fait partie des rares mammifères vivant en région arctique.

Sa silhouette ample et souple, son pelage d’un blanc immaculé fascinent, tout comme sa puissance qui paraît indomptable. Le voir déambuler sur la banquise est un spectacle unique et rare, car les ours sont des animaux solitaires qui se déplacent beaucoup au gré de la formation des glaces (leurs migrations les amènent à parcourir près de 1000 km).

Le territoire de l’ours sous haute tension climatique

Nos voyages en région Arctique, se concentrent sur le Spitzberg et sur la côte Est du Groenland qui sont des régions de prédilection pour les ours. Nos croisières polaires se déroulent sur des voiliers qui se déplacent sans bruit et sont respectueux de l’environnement

Ces voyages exceptionnels permettent de réunir les meilleures conditions pour saisir des scènes de vie sauvage uniques, particulièrement précieuses dans des régions aussi fragiles.

Si la protection de l’ours a fait remonter le nombre d’individus (qu’on estime aujourd’hui à 20000 dans tout l’Arctique), cet animal est aujourd’hui gravement menacé par le réchauffement climatique. 

Son territoire se réduit drastiquement et dans son sang et dans sa graisse se concentrent de nombreux polluants rejetés par les nos industries.

Pour une croisière à bord d’un voilier scientifique en Arctique, la période estivale est le meilleur moment, de juin à août. Voici nos expéditions possibles :

Tout comme le loup, l’ours nous questionne sur de multiples points : sur l’état de notre environnement naturel, sur notre habilité à faire cohabiter des activités humaines avec le sauvage, sur notre rapport et notre place dans le vivant.

Partagez
Les derniers articles
Faune sauvage
Afrique du SudLaosNamibie
Soigner, étudier, sensibiliser… le travail des centres de conservation
Grands espaces
Etats-Unis
Les Etats-Unis, grands espaces et vie sauvage !
AventureGrands espacesSafari
Botswana
Au Botswana, safari et camping, l’immersion nature ultime
Grands espacesSafariSur-mesure
IndeIndonésie
Terres de safari en Asie : l’Inde et l’Indonésie
Faune sauvage
Espèces sauvages singulières, des merveilles à protéger !
AventureExceptionSafari
Tanzanie
10 bonnes raisons de partir en Tanzanie avec Vie Sauvage
Faune sauvageGrands espacesSur-mesure
Tanzanie
Le Tourisme Responsable chez Vie Sauvage
Faune sauvageSafariSur-mesure
Afrique du SudBotswanaKenya
Le safari selon Vie Sauvage
Faune sauvageGrands espacesSur-mesure
Tanzanie
L’esprit de nos voyages nature